Temesis Pôle d'expertise au service des professionnels du Web

L'accompagnement qualité Web et accessibilité.

Accueil > Ressources > Articles > Le métier > L’accessibilité pour tous

Le métier

L’accessibilité pour tous

Auteur(s) : Eric Gateau

Publié le : 29 novembre 2007

Résumé :

Dans cet article, la mésaventure d’un livreur dans un ascenseur permet d’illustrer comment l’accessibilité des sites Internet aux personnes handicapées est à la fois primordiale pour le public handicapé et utile à tous.

 Il était une fois

Un livreur devait apporter une armoire encombrante et métallique au sixième étage de l’immeuble d’une société. Il arrive sur le lieu de livraison, charge l’armoire tant bien que mal sur un petit chariot à roulettes et se présente devant l’ascenseur. L’ascenseur arrive et comme ce dernier est un peu petit et que l’armoire est grande, il rentre à reculons en tirant le chariot. En passant devant les boutons de commande, il appuie sur le 6 afin de se rendre à l’étage désiré.

L’ascenseur monte un moment puis s’arrête et les portes s’ouvrent avec le tintement de clochette habituel. Le livreur pousse donc son chariot et son armoire, s’excuse après des personnes qui voulaient emprunter l’ascenseur et qu’il n’avait pas vues (à cause de l’armoire), ces dernières s’écartent afin de le laisser passer et le livreur se retrouve sur le pallier. Il laisse son chargement afin de demander où se trouve le bureau qu’il doit livrer quand il aperçoit un panneau : "Cinquième étage" !

Que s’est-il passé ? Très simplement, le livreur croyait être au sixième mais des personnes ont appelé l’ascenseur au cinquième et sa vue étant masquée par l’armoire, il n’a pu voir ni l’indicateur d’étage dans l’ascenseur, ni le panneau accroché dans le couloir en face des portes.

 Analyse

Si l’ascenseur avait été plus grand ou équipé d’un système vocal pour annoncer l’étage auquel il se trouve, le livreur n’aurait pas eu à manoeuvrer à nouveau son armoire. Certes, les conséquences sont ici minimes, mais ce qui n’est finalement qu’une petite mésaventure, peut se transformer en impossibilité d’utilisation pour une personne handicapée.

En effet, dans un plus grand ascenseur, le livreur aurait pu voir à quel étage il se trouvait avant de descendre, mais surtout des personnes en fauteuils roulants pourraient également utiliser ce même ascenseur. De la même manière, si cet ascenseur annonçait l’étage à l’ouverture des portes, les aveugles, les malvoyants et les personnes qui ont une armoire devant les yeux n’auraient aucun problème pour identifier l’endroit où ils se trouvent.

Il est possible de trouver dans la vie courante de nombreuses expériences similaires, en particulier, devant un ordinateur. C’est ce que nous allons voir dans le prochain paragraphe.

 Et sur Internet ?

Sur Internet, il existe de multiples manières d’être en situation de handicap, que ce soit de façon temporaire ou permanente.

D’un côté, les personnes handicapées retrouvent évidemment des situations similaires à la vie "réelle" : impossibilité ou difficultés d’accès à certains sites ou à certaines fonctionnalités sur un site. Mais il convient d’y ajouter également des éléments spécifiques propres au média et au matériel nécessaire pour l’utiliser. Ainsi, un visiteur peut très facilement se trouver dans la même situation, c’est à dire une situation de handicap, face à un site en fonction de plusieurs facteurs :

Ainsi, comme dans l’exemple de l’ascenseur, les éléments mis en place pour rendre un site accessible aux personnes handicapées auront le double avantage de permettre à ces derniers d’utiliser Internet et ses services et pourront également profiter à d’autres publics.

 Moralité

Pour terminer, il me faut préciser que cette anecdote est authentique, et je remercie ici mon ami Jérôme B, le livreur à qui est arrivé cette histoire et qui a donc inspiré le début de cet article. Cet article ressemble à une fable, c’est donc tout naturellement qu’il se clôt par une "morale".

Ainsi, cette anecdote illustre trois points clés de l’accessibilité des sites Internet aux personnes handicapées :

  1. Tout le monde peut se trouver à un moment en situation de handicap.
  1. Les éléments mis en place pour aider les personnes handicapées profitent également aux personnes valides.
  1. Les conséquences de l’inaccessibilité sont plus graves pour les personnes handicapées.

C’est sur ce dernier point que j’aimerais insister pour conclure, afin que nous gardions en tête que ce qui peut représenter une gêne minime pour une personne valide, peut devenir rapidement une impossibilité totale d’utilisation pour une personne handicapée. Bien évidemment, cela est vrai autant sur Internet que dans les ascenseurs ou ailleurs...

Temesis - SAS au capital de 1000€ - 91 avenue de la République - 75011 Paris - France - +33 (0)1 70 95 70 70